Asthme lié au travail : des différences entre les femmes et les hommes mises en évidence

Sécurité des personnes - Actualité Scientifique - Publiée le jeudi 08 septembre 2022

L’asthme se caractérise comme la principale maladie respiratoire d’origine professionnelle au sein des pays industrialisés. L’Anses et son réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles ont émis des données permettant de préciser les différents secteurs d’activité et d’exposition de l’ensemble des travailleurs atteints d’asthme professionnel. L’asthme professionnel en France oblige pour certains travailleurs à changer de poste, et pour d’autres, provoque des périodes prolongées de chômage.

Ainsi, les données des scientifiques issues du réseau français RNV3P ont démontré que 8 385 cas d’asthme étaient en lien avec le travail. Le réseau français RNV3P collecte les données relatives aux pathologies d’origine professionnelle et environnementale issues des 28 centres de consultation de pathologies professionnelles et environnementales de France. Ces données ont été enregistrées entre 2001 et 2018. A la lecture des données, les femmes sont cependant moins touchées que les hommes, représentant un taux de 45,5% des cas analysés.

Cependant, lesdites études ont également démontré que les femmes souffrant d’asthme professionnel étaient causés par des composés d’ammonium quaternaire, utilisés dans certains produits désinfectants et shampoings, ainsi que dans plusieurs produits d’entretien locaux. Les principaux secteurs concernés sont donc les coiffeurs et les professions hospitalières.

Chez les hommes, au contraire, les secteurs d'activité concernés sont la boulangerie et le secteur du bâtiment. En effet, l'asthme professionnel chez les hommes est surtout causé par la poussière de farine, le cyanate et l'isocyanate.