actualité du mois - environnement

Retour - Accueil Actualités

Le nombre d'accidents industriels a augmenté de 34 % en deux ans




Publié le : 15 Octobre 2019


L'année 2018 a été marquée par 1 112 accidents technologiques, contre 827 en 2016, révèle le dernier inventaire du ministère de la Transition écologique et solidaire. Les établissements Seveso contribuent fortement à cette hausse.

« Une croissance de l'accidentologie qui se poursuit. » Tel est le constat réalisé par le bureau d'analyse des risques et pollutions industriels (Barpi) du ministère de la Transition écologique et solidaire dans son dernier inventaire des accidents technologiques publié le 10 septembre 2019. L'année 2018 a en effet été marquée par 1 112 accidents ou incidents, contre 978 en 2017, et 827 en 2016. Soit une augmentation de 34 % en deux ans. Curieusement, ces chiffres ne correspondent pas à ceux communiqués par le même ministère en mars dernier : ils montraient au contraire une légère baisse du nombre d'accidents.

« L'accidentologie des établissements Seveso contribue significativement à cette évolution », révèle le Barpi. Une information qui revêt toute son importance après l'incendie, survenu le 26 septembre à Rouen, dans l'usine Lubrizol classée « Seveso seuil haut ». Les établissements Seveso sont au nombre de 1 312 sur le territoire national, dont 705 classés « seuil haut » en raison des quantités de substances dangereuses qu'ils mettent en œuvre. Alors que ces établissements représentaient 15 % des accidents en 2016, ils en constituent 25 % en 2018. La répartition géographique des accidents est corrélée avec la densité des sites Seveso. Les départements les plus accidentogènes en 2018 sont en effet les Bouches-du-Rhône, le Rhône et la Seine-Maritime.


Source