actualité du mois - sécurité des personnes

Retour - Accueil Actualités

Référent Covid-19 : 5 choses à savoir sur cette nouvelle fonction




Publié le : 30 Septembre 2020


Recommandée par le guide de préconisations sanitaires de l’OPPBTP, la nomination d’un référent Covid-19 permet aux entreprises du BTP d’être mieux armées pour affronter la crise sanitaire actuelle et son impact sur leur activité. Mais quel est le rôle de ce référent et surtout quelles sont ses missions ? Rappel.

Un « métier » d’un nouveau genre a fait son apparition sur les chantiers depuis quelques mois : le référent Covid-19. Née avec la crise sanitaire, cette nouvelle fonction consiste à coordonner les mesures sanitaires et à les faire respecter tout en les adaptant à chaque entreprise. Le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour les chantiers du BTP recommande de désigner un ou plusieurs référents Covid-19 en entreprise et sur chantier.

Une double casquette
Le référent agit en entreprise ou sur le chantier. Selon l’organisation de l’entreprise, il peut cumuler ces deux domaines d’intervention, comme c’est le cas dans les plus petites entreprises.

La désignation d’un référent Covid-19
Le chef d’entreprise ou son délégataire choisit le référent Covid-19. Ce dernier doit disposer de plusieurs compétences telles que la connaissance et la maîtrise des gestes barrières et des mesures de sécurité sanitaire. Il doit également connaître les ressources gouvernementales et professionnelles au sujet du risque sanitaire et savoir les utiliser.

En entreprise comme sur le chantier, il peut s’agir du chef d’entreprise lui-même, d’un représentant du personnel ou d’un collaborateur déjà impliqué en prévention, d’un membre de la direction, du conjoint du collaborateur ou encore d’un encadrant.

Un référent par chantier
En ce qui concerne les chantiers, un référent Covid-19 est nommé pour chaque chantier. Selon l’organisation en place, il collabore avec le client et le coordonnateur SPS le cas échéant. Ce référent peut être un chef de chantier, un chef d’équipe ou un collaborateur du chantier. Si elles sont suffisamment présentes sur le chantier, les personnes désignées en entreprise peuvent remplir ce rôle.

Des missions très diverses en entreprise et sur chantier
Selon l’organisation de l’entreprise, le référent Covid-19 assure un éventail de missions qui peut être très large et diversifié, parmi lesquelles :

participer à la mise à jour du document unique et du plan d’action en prenant en compte le risque Covid-19 ;
aider à choisir les EPI les plus adaptés à l’activité et donner les consignes sur leur port ;
organiser et vérifier le nettoyage régulier des locaux et des installations sanitaires ;
vérifier que les fournitures générales nécessaires au respect des consignes sanitaires sont disponibles et en quantité suffisante ;
organiser les déplacements professionnels et donner les consignes spécifiques les concernant ;
assurer un affichage fort et visible des consignes sanitaires ;
mettre en place un plan de circulation permettant de respecter les distances physiques.
Dans tous les cas, ces missions doivent être clairement définies et formalisées à travers une fiche de poste. Par ailleurs, les collaborateurs de l’entreprise sont informés de la nomination du ou des référent(s) Covid-19 par une information interne.

Pas de modifications de responsabilités juridiques 
Les référents Covid-19 ne deviennent pas responsables juridiquement de façon automatique, puisque cette mission n’existe pas dans la réglementation. Le chef d’entreprise peut, s’il le souhaite, mettre en place des délégations de pouvoir pour les référents mais, dans la mesure du possible, il est recommandé que la mise en place des référents ne modifie pas les règles de responsabilité de la direction et/ou de l’encadrement, en matière d’hygiène et de sécurité. Par contre, le référent aura la responsabilité de respecter les missions qui lui sont confiées. C’est-à-dire que ses missions seront intégrées dans son activité quotidienne et il pourra en rendre compte.


Source