Sécheresse : les mesures pour économiser l'eau

Environnement et Energie - Actualité Scientifique - Publiée le jeudi 28 juillet 2022

Les épisodes de sécheresse sont de plus en plus fréquents. En effet, le 28 juillet 2022, 93 départements ont été concernés par une restriction allant au-delà de la vigilance. 9 départements ont été concernés par une alerte, 38 ont été concernés par une alerte renforcée, et 46 ont été déclarés en crise. Les épisodes de sécheresse débutent désormais de plus en plus tôt dans l'année. 

Au cours du mois de mars 2022, le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH) a fait le point sur la situation hydrologique afin d'anticiper le risque de sécheresse pour l'été en France métropolitaine. Pendant la période estivale, de nombreux acteurs sont impliqués afin de surveiller les ressources en eau. Ainsi, tous les mois est publié dans chaque région un bulletin de situation hydrologique par les directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL). 

Afin de limiter les risques de sécheresses, des restrictions pour économiser l'eau sont mises en place. Les préfets peuvent également prendre des mesures exceptionnelles, graduelles et temporaires afin de limiter ou de suspendre l'utilisation de l'eau pour les particuliers et les professionnels, en prenant en compte 4 niveaux de gravité : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise. 

Ainsi, en période de sécheresse, il existe plusieurs recommandations afin de limiter l'utilisation de l'eau et d'éviter les risques : 

Pour les particuliers, il est recommandé d'éviter de laisser couler l'eau, de limiter les arrosages, d'installer des équipements économes en eau et d'utiliser des appareils de lavage à plein. 

Pour les collectivités, il est recommandé de réduire les fuites dans les réseaux de distribution d'eau potable, de distribuer des kits hydro-économes dans les foyers, d'optimiser les arrosages, et d'avoir une connaissance détaillée des volumes d'eau consommés. 

Pour les industriels, il est recommandé de recycler certaines eaux de nettoyage, de mettre en place des circuits fermés, et de modifier certains modes d'opérations et de process afin d'économiser l'eau. 

Pour les agriculteurs, il est recommandé de mettre en place des tours d'eau pour l'irrigation, d'utiliser un matériel d'irrigation hydro-économe, et d'opter pour des cultures nécessitant moins d'eau.