Equipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur

Sécurité des personnes - Actualité Normative - Publiée le jeudi 30 juin 2022

L'INRS avait rappelé que "ce n'est que lorsqu'il y a impossibilité technique de mettre en oeuvre des protections collectives que le recours à des EPI contre les chutes de hauteur peut être envisagé. Ces systèmes de protection individuelles sont utilisés pour arrêter la chute ou pour interdire l'accès à une zone où la chute est possible. Il en existe trois types : systèmes d'arrêt de chute, système de retenue et systèmes de maintien au poste de travail". 

L'ensemble de ces systèmes précédemment rappelé sont soumis à des normes permettant d'attester la bonne efficacité de ces EPI et garantir le bon respect de l'obligation de prévention et de sécurité devant être respecté par l'employeur lors de la mise à disposition d'EPI. 

Nous avons fait le choix de vous faire un rappel de ces normes : 

1. Pour les systèmes d'arrêt des chutes 

Points d'ancrage, il est nécessaire que l'ancrage soit sûr et permette de retenir effectivement l'opérateur en cas de chute (la capacité peut être évaluée en référence à la norme NF EN 795.) La conformité du support de fixation de l'ancrage doit être observé par une personne compétente. 

Harnais antichute, dispositifs permettant de pouvoir être équipé directement sur le corps d'un opérateur afin que celui-ci puisse être retenu lors d'une chute, ce dispositif doit être conforme à la norme NF EN 361

Longe avec absorbeur d'énergie, composés de trois éléments différents, la longe, les connecteurs et l'absorbeur d'énergie, il est nécessaire pour que ce dispositif complet soit conforme que les éléments soient eux même conformes à chaque norme qu'il leur est applicable à savoir la NF EN 354 (longes), la NF EN 362 (connecteurs) et NF EN 355 (absorbeurs d'énergie). 

Antichutes à rappel automatique, devant être conformes à la norme NF EN 360. 


2. Systèmes de retenue


Ce système ne doit pas être confondu avec un système d'arrêt des chutes (cf point précédent). Le système de préhension du corps peut être un harnais ou une simple ceinture (conforme à la norme NF EN 358). 


3. Systèmes de maintien au poste de travail 


Le système de préhension du corps à privilégier (voir norme NF EN 363) est notamment le harnais conforme à la norme NF EN 361, en outre le point d'ancrage nécessite d'être conforme au à la norme NF EN 795.