Le nouveau visage de la santé, de la sécurité et du bien-être au travail

Sécurité des personnes - Actualité Normative - Publiée le jeudi 22 septembre 2022

L’Organisation internationale du Travail (OIT) recense aujourd’hui à travers le monde 2,3 millions de décès par an lié au travail, 340 millions d’accidents professionnels et 160 millions de victimes de maladies liées au travail. 

Le monde du travail évolue, mais il est impératif de veiller à la santé et à la sécurité des travailleurs. Partout dans le monde, les organismes protègent leurs travailleurs par des moyens différents. Il reste cependant obligatoire de s’engager dans une démarche durable en faveur de la santé et de la sécurité au travail. Un système de management efficace en santé et en sécurité au travail contribue à rendre un organisme plus durable donc plus performant. 

La prévention des accidents sur le lieu de travail ainsi que les effets à long terme d’une exposition à des substances dangereuses des travailleurs ont été les points de départ en matière de santé et de sécurité au travail. Aujourd’hui, l’importance de la santé psychologique ainsi que du bien-être des différents travailleurs est largement reconnue. Cela s’explique par les effets de la pandémie de COVID-19. Néanmoins, la crise climatique mondiale provoque de nouveaux risques plus importants qui doivent nécessairement être gérés par les différents organismes. Ainsi, dans l’objectif d’améliorer la santé et la sécurité au travail, l’ISO travaille en coordination avec des experts mondiaux afin de concrétiser l’ensemble de ces opportunités. 

Ainsi, le comité technique ISO/TC 283 à élaboré des documents comprenant diverses lignes directrices, des normes, ainsi que des bonnes pratiques dont le but est d’aider les organismes. De plus, la norme 45001 est compétente pour tous les organismes soucieux d’améliorer la santé ainsi que la sécurité au travail de l’ensemble de leurs employés. Elle fournit un cadre de management, permettant de garantir des lieux de travail sûrs et sains, prévenir les accidents ainsi que les maladies liées au travail, et améliorer de manière continue les résultats dans ce domaine. 

Concernant la santé mentale, l’ISO a élaboré la première norme mondiale portant sur la gestion de la santé psychologique sur le lieu de travail intitulé ISO 45003. L’élaboration de cette norme s’explique en partie par la pandémie de COVID-19, puisque les organismes ont été dans l’obligation d’assurer la sécurité de leurs travailleurs. Ainsi, en réponse à cet objectif, l’ISO/TC 283 a élaboré des lignes directrices sur la sécurité au travail intitulé ISO/PAS 45005. Grâce à l’ensemble de ces normes, les organismes peuvent agir dans la prévention des accidents et des maladies liés au travail, mais également à renforcer le moral des travailleurs, tout en améliorant les produits et les services.