L'OIT ajoute la sécurité et la santé aux principes et droits fondamentaux au travail

Sécurité des personnes - Actualité Scientifique - Publiée le vendredi 10 juin 2022

Le 10 juin 2022 une résolution visant à inscrire le droit à un environnement de travail sûr et sain au rang des différents principes et droits fondamentaux au travail a été adoptée par les délégués de l'Organisation internationale du travail (OIT). 

Cette décision signifie désormais que tous les Etats Membres de l'OIT s'engagent à respecter, mais également à promouvoir le droit fondamental à un environnement de travail sûr et sain, que les conventions pertinentes soient ou non ratifiés. 

Jusqu'ici, il existait quatre catégories de principes et de droits fondamentaux au travail adoptés en 1998 dans le cadre de la Déclaration de l'OIT relative aux différents principes et droits fondamentaux au travail : 

- l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire

- l'abolition effective du travail des enfants

- l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession 

- la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective 

Désormais, une cinquième catégorie est intégrée : la sécurité et la santé au travail.